Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > De la connaissance de soi à l'employabilité

De la connaissance de soi à l'employabilité

Louis Basco et Fabienne Cote, enseignants chercheurs (Université d'Avignon et des Pays de
Vaucluse) démontrent comment de nombreux étudiants sous-estiment leurs compétences ou ont du mal à les identifier quand l'insertion professionnelle réclame plusieurs types de savoirs.

Notre projet a pour objectif d'aider l'étudiant à se révéler et à construire de manière positive son identité réelle et professionnelle. Il s'agit alors de rendre visible les compétences dites « transversales » (savoir-être), d'affirmer son autonomie et son pouvoir de décision pour la construction d'un parcours, d'engager des procédures positives vers l'employabilité pour augmenter ses chances de réussite dans le monde du travail. Une démarche singulière et spécifique va permettre à l'étudiant de se construire en tant que « personne étudiante ». C'est par cet engagement personnel qu'il va pouvoir affirmer une meilleure connaissance de soi propice à l'employabilité.

Accompagner les étudiants dans la transition vers l'emploi

Notre accompagnement porte sur les valeurs et pratiques culturelles en regard du monde de l'entreprise. Le lien entre connaissance de soi et expérience de l'entreprise se construit ainsi tout au long du programme. Une fois leur diplôme obtenu, les étudiants pourraient en effet être handicapés dans leurs démarches de gestion ou de création d'une entreprise par certains traits de leur personnalité intrinsèque. La question est alors « Comment mettre en place à l'université un accompagnement qui permette à l'étudiant d'optimiser ses chances de réussite d'engagement professionnel ? »

Nous partons de deux hypothèses :

  1. En se construisant en tant que « personne efficace et avertie des enjeux », l'étudiant optimise ses chances de réussite et construit son « soi étudiant » distinct de sa personnalité première que l'on peut appeler son « soi réel » ;
  2. En l'accompagnant dans cette transition, on favorise son engagement dans l'univers professionnel, ce qui peut aller jusqu'à la création d'entreprise. 

Les trois phases du projet

  1. Une première réunion transnationale en amont du projet regroupera les coordonnateurs nationaux des pays partenaires et deux enseignants-chercheurs experts (du Département de psychologie de l'Université d'Erevan et de l'ISET de l'Université de Djerba) et permettra de finaliser les objectifs du projet.
  1. Des séminaires seront mis en place au sein des universités partenaires et proposeront d'abord une formation formalisée avant de faire une place importante au dialogue avec l'entreprise. Les étudiants travailleront sur la « connaissance de soi » pour la construction de compétences visant à optimiser leur réussite. Par cette réflexion sur la construction de leur personne, ils auront ainsi de meilleures chances de s'engager positivement dans leur projet personnel voire professionnel. La démarche proposée est une démarche d'accompagnement au développement individuel : qui suis-je au travers de mon parcours antérieur et de ma ligne de vie ? quel portrait puis-je faire de moi ? quelles qualités puis-je relever de moi-même ? quels éléments forts de ma personnalité puis-je affirmer ? quelle image ai-je de moi-même ? quel est mon pouvoir dominant ? quelles sont mes représentations de ma personne en tant qu'étudiant ? en tant que futur professionnel ?
    La transition étudiant / professionnel s'appuie sur les concepts et les méthodes issues du champ de l'analyse du travail à travers des situations concrètes au sein d'entreprises réelles. Un partenariat sera évidemment nécessaire avec des chefs d'entreprise locaux informés de la méthodologie d'accompagnement adoptée (enregistrements vidéo, auto-confrontations, instructions au sosie, etc.).
  1. En fin de projet, une seconde réunion transnationale permettra de synthétiser les résultats obtenus, de relever des indicateurs de lien entre « connaissance de soi » et « employabilité » spécifiques à chacun des pays partenaires mais aussi des indicateurs communs à l'ensemble de ces pays.

LES Organismes et pays partenaires

  • Pologne : Université Jagellonne, Cracovie 
  • Hongrie :Université Moderne de Pécs
  • Grèce : Université d'Athènes ; Université d'Égée, Rhodes
  • République Tchèque : Université Charles de Prague
  • Portugal : Université de LisbonneFrance : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse.

Repères bibliographiques

Basco L., Cote F., Accompagner l'étudiant, De la connaissance de soi à la construction de la personne. Préface Guy Avanzini. Lyon, Chronique sociale, 2010.

Basco L. dir., Eduquer en Europe à l'heure de la postmodernité. Lyon, Chronique sociale, 2011. (contributions de L. Basco, F. Cote, Université d'Avignon ; Oszetzky Eva, Université de Pécs ; Chrobak Marzena, Université Jagellone, Cracovie ; Rénata Listikova, Université Charles de Prague ; Anastasia Tsamparli, Université d'Aegean,-Rhodes ; Tatiana Kharchenko, Université Nationale de Lougansk).

Basco L. dir., Construire son identité culturelle. Paris, L'Harmattan, 2013.

Louis BASCO, enseignant chercheur, Sciences de l'information et de la communication,  Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
Président de l'Association de Recherche sur la Personne

Fabienne COTE, enseignant chercheur, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
Vice-Présidente de l'Association de Recherche sur la Personne
http://www.associationarp.org 

Retrouvez Louis Basco interviewé par l'éditeur L'Harmattan au sujet de son ouvrage : Construire son identité culturelle

 

02
Juillet 2015
Article

Le mag' Erasmus+

Education - Formation - Entreprise

Le dossier

 

Thematiques abordées