Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > Un nouveau modèle économique pour les PME, l'économie de la fonctionnalité et de la coopération

Un nouveau modèle économique pour les PME, l'économie de la fonctionnalité et de la coopération

Nadia Benqué du Laboratoire d'intervention et de recherche Atemis démontre les apports de l'économie de la fonctionnalité et de la coopération pour une dynamique de développement plus durable basée sur de nouveaux concepts.

Laboratoire Atemis

Le modèle économique dominant  est fondé sur une logique de volume de ventes de produits et de services alors que les marchés sont saturés. Il mène à une intensification de la concurrence, une intensification du travail et place les entreprises dans des impasses. Vendre plus implique de produire toujours plus dans un monde aux ressources naturelles limitées, ce qui est incompatible avec une perspective de développement durable.

Face à ces constats et aux impasses que cela génère pour les entreprises,  l'économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) propose  des réponses pour se dégager de la logique de volumes, changer de modèle économique, s'inscrire dans une perspective de développement durable.

S'inscrire dans l'économie de la fonctionnalité et de la coopération, c'est :

  • passer de la logique du vendre plus et se poser la question : « A quoi sert le service ou le produit que je vends ? »
  •  passer de la vente de produits et services qui conviendraient à tous et se poser la question : « A quels usages sont destinés les produits et services que je vends ? » 
  • passer de la non prise en compte des effets non intentionnels générés par l'activité de production à une réintégration des externalités sociales, environnementales dans l'offre de biens et de services. 

La mise en oeuvre de ce modèle économique encore très récent, nécessite d'en maîtriser les nouveaux concepts, les nouvelles formes de pensée, pour pouvoir mener les innovations nécessaires à ce changement de modèle intégrant, au cœur de la stratégie des entreprises et des territoires, les enjeux  du développement durable.

Face à cette complexité, Atemis et les partenaires du projet CREPE-EFC  ont saisi l'opportunité du programme Erasmus+ pour concevoir et réaliser un Centre européen de ressources pédagogiques à destination de conseillers d'entreprises, d'entreprises et de territoires,  pour sensibiliser et former à ce nouveau modèle en rupture.

 

Le Centre européen de ressources pédagogiques à l'EFC sera en ligne et permettra de :

  • sensibiliser à une des notions clés de l'EFC : se dégager de la logique de volumes à partir d'un film d'animation intitulé : « La valeur pas les volumes » ;
  • mieux comprendre concrètement avec des vidéos illustrant cinq cas d'entreprises engagées dans l'EFC ;
  • pour approfondir le sujet, une note explicative de l'EFC et un focus sur certains concepts clés de l'EFC, sous forme de pastilles vidéos de quelques minutes ;  
  • en fin pour se mettre en mouvement sur un territoire : une fiche complète de ressources.

L'ensemble de ces ressources pédagogiques sera en libre accès sur le site web et disponible  en  Français,  Espagnol, Italien, Catalan, Anglais.

 

Le partenariat du projet CREPE-EFC  est composé de structures de recherche et d'intervention : Atemis- France et la Fondazione Giacomo Brodolini- Italie , de bureaux d'études spécialisés  et de cabinets de conseil sur les questions de développement durable : Ecores,- Belgique,  CRIA et Dinamia - Espagne.

 

Nadia Benqué, Laboratoire Atemis

www.atemis-lir.com

www.club-economie-fonctionnalite.fr

 

 

25
Janvier 2016
Article

Le mag' Erasmus+

Acteurs et projets Erasmus+

Les projets européens