Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > Fondation des apprentis d'Auteuil : développer le pouvoir d'agir dans les domaines de la jeunesse en danger et de l'exclusion sociale

Fondation des apprentis d'Auteuil : développer le pouvoir d'agir dans les domaines de la jeunesse en danger et de l'exclusion sociale

Le projet «Développement du pouvoir d'agir des éducateurs et des bénéficiaires dans les domaines de la jeunesse en danger et de l'exclusion sociale»  de la Fondation des apprentis d'Auteuil s'inscrit dans les objectifs de l'Union européenne.

Il permet en effet une réelle montée en compétences et en employabilité pour les professionnels associés et traite directement les questions d'inclusion et d'accompagnement de jeunes en difficulté.

Le projet a été initié par le Réseau Educ-Europe, consortium rassemblant douze organisations européennes. Toutes interviennent dans le secteur de la protection de l'enfance ou appartenant à ceux de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle des éducateurs. Créé en 2006, le réseau a depuis évolué et intégré de nouveaux organismes.

Apprentis d'Auteuil, et plus particulièrement sa Direction du Développement RH en charge de la formation continue des professionnels, est l'organisme candidat pour le projet. Cette fondation agit en France depuis bientôt 150 ans pour lutter contre l'exclusion sociale des jeunes en difficulté et de leurs familles.

Sept autres membres du réseau seront organismes partenaires du projet : HEB et KDG en Belgique, Kazimierg en Pologne, CRIPS en Roumanie, INFA en France, Amigo en Espagne et CNOS-SCS en Italie.

Travaillant déjà ensemble depuis huit ans, les partenaires d'Educ-Europe ont fait émerger des problématiques communes, à l'origine de la conception de ce projet.

Ils ont en effet constaté que le secteur de l'aide sociale peine aujourd'hui à faire s'impliquer les bénéficiaires, ce qui pourtant, rendant chacun acteur de sa propre vie, permettrait d'améliorer nettement la qualité et l'impact des programmes d'aide. Le système éducatif, pour accompagner cette évolution, a donc besoin de proposer aux éducateurs spécialisés de se questionner sur le développement du pouvoir d'agir des bénéficiaires.

Ainsi, dans un contexte où les problématiques - sociales notamment - dépassent les frontières, l'ensemble des partenaires européens du projet font le choix de répondre à une double question : l'empowerment dans le cadre de l'accompagnement éducatif de jeunes mineurs dont les problématiques nécessitent l'intervention de la Justice ; l'accompagnement socio-éducatif d'adultes inscrits dans une spirale de grande précarité d'autre part.

Le réel désir des professionnels et des organisations d'enrichir leurs propositions d'accompagnement par l'ouverture aux pratiques professionnelles innovantes et aux problématiques éducatives des autres pays de l'Union européenne est un facteur facilitant. 

Les huit organisations partenaires, expertes dans leur champ d'action, ont donc bâti collectivement ce projet dans une logique de transfert d'innovation, un souci de réciprocité, un souhait de changement durable de posture dans l'accompagnement des bénéficiaires de l'action sociale et d'innovation dans les méthodologies de formation. Tous participeront à chacune des étapes du projet et mobiliseront en leur sein des praticiens de l'intervention sociale, des formateurs ainsi que des bénéficiaires ou anciens bénéficiaires.

Pour satisfaire aux objectifs du projet, quatre groupes (rassemblant chacun deux participants de chaque organisation partenaire, dont un formateur) se réuniront lors de deux sessions de cinq jours. Toutes les sessions utiliseront la méthodologie de la recherche-action pour permettre aux participants de faire appel aux savoirs issus de leur expérience, de les croiser avec les savoirs théoriques et de procéder à des expérimentations. Cette méthode de formation, active et participative, associe réflexion commune et expérimentation et ouvre de nouvelles perspectives par le croisement des regards et des vécus, aidant ainsi à la prise de conscience et permettant d'enrichissants échanges de pratiques entre acteurs pluridisciplinaires.

En plus des formateurs organisant chaque rassemblement, se réuniront en parallèle les membres du COPIL Educ-Europe. Ceux-ci sont en charge de la coordination du projet, de la capitalisation par le biais de la production et de la diffusion des journaux de recherche à l'issue de chaque session, de la validation des modules de formation et de l'organisation du colloque international qui viendra clôturer deux années de partenariat (colloque privilégiant également une pédagogie participative basée sur l'empowerment).

Les livrables programmés sont donc les suivants:

  • quatre journaux de recherche-action
  • deux modules de formation
  • un séminaire international 

L'impact du projet sera direct et durable pour chaque participant, devenu porteur d'un projet innovant; pour les institutions, à la fois du fait de l'évolution des contenus et méthodes de formation des éducateurs et des améliorations de leurs prestations de protection de l'enfance; pour l'ensemble du secteur (notamment les autres acteurs de la formation des éducateurs spécialisés) qui sera amené à recruter des éducateurs formés à ces questions et à qui seront communiqués les résultats du projet.

28
Juin 2016
Article
 

Thematiques abordées