Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > Europass : une journée pour aborder le portefeuille de compétences comme un outil d'employabilité

Europass : une journée pour aborder le portefeuille de compétences comme un outil d'employabilité

 

Plus de soixante personnes ont participé le 19 juin dernier à la journée Europass. Accueillie par l'école Ynov Campus de Nantes et intitulée Le portefeuille de compétences, outil d'employabilité ?, la conférence a alterné paroles d'experts, moments participatifs et témoignages.

 

Reconnaissance et évaluation des compétences

Avant même d'être un outil, le portefeuille de compétences est  selon Didier Gauthier, responsable de formation à l'Université Catholique de l'Ouest, une démarche. Créer un portefolio relève d'un processus, d'une série d'actions : s'engager, se connaître, s'orienter, se présenter, se faire connaître, se faire reconnaître. L'outil qui en découle est pour lui un "média de présentation de soi" qui permet d'accompagner son insertion ou sa réorientation professionnelle en capitalisant et en certifiant ses compétences.

C'est ce que proposent aussi les outils innovants présentés lors de la première table-ronde : identifier et évaluer les compétences. C'est le cas de Pipplet, une application qui permet d'évaluer en ligne ses compétences linguistiques. Reconnue par la Commission nationale de la certification (CNCP), elle propose des tests en situations concrètes comme par exemple répondre au téléphone ou rédiger un mail et offre la possibilité de notifier ses résultats dans un passeport des langues Europass. Autre application innovante : Skilvioo. Elle accompagne les responsables de formation dans la traduction et le pilotage de leur référentiel de compétences et compte Pôle Emploi parmi ses utilisateurs. Ce dernier s'est appuyé sur Skilvioo pour la mise à jour de son répertoire des métiers. La plateforme d'apprentissage Compass, cofinancée par la Commision européenne, est un autre outil numérique orienté "compétences". Gratuit, il aide à améliorer les compétences numériques.

Insertion et évolution professionnelles

Après avoir assisté à des ateliers interactifs pendant lesquels ils ont imaginé, dessiné, élu, débattu du portefeuille de compétences idéal, les participants ont entendu les témoignages de deux utilisatrices du portefolio, l'une en tant que demandeur d'emploi et l'autre en tant que recruteur :

Isabelle Boutin a travaillé de nombreuses années dans le secteur du transport avant de se reconvertir dans la formation. Ne souhaitant pas résumer son parcours professionnel à un simple CV, elle s'est lancée dans la construction d'un portefeuille de compétences 3D ; un circuit routier sur lequel les panneaux de signalisation représentent les sociétés pour lesquelles elle a travaillé et le chargement du camion qu'elle y déplace les compétences qu'elle a acquises à chaque carrefour/collaboration. Lors de son recrutement, Isabelle Boutin a capté l'attention et suscité la curiosité de son futur employeur en présentant son "objet portefolio". Peut-être sa démarche créative et pertinente a-t-elle contribué à son embauche ?

>>> UTILISER EUROPASS POUR VALORISER SES COMPETENCES

C'est Marie-Domnine Rame, responsable des ressources humaines, qui a ensuite expliqué son intérêt fort pour le portefeuille de compétences et le CV Europass. Pour elle, un candidat qui a fait la démarche de construire un portefeuille de compétences est capable d'exposer son parcours et de prouver ses compétences de manière rapide et fiable. Un outil qu'elle estime efficace pour les recrutements. Quant au CV Europass, il lui semble tout aussi efficace pour la gestion des carrières. En dressant une cartographie claire et détaillée des compétences des salariés, il permet à la fois de mieux cibler leurs besoins en formation et de faciliter leur mobilité interne.

>>> INTEGRER EUROPASS DANS SES OUTILS DE RECRUTEMENT

 

26
Juin 2018
Article

Le mag' Erasmus+

Numéro 17 - juin 2018

L'actualité