Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > Inauguration des nouveaux locaux de l’Agence

Inauguration des nouveaux locaux de l’Agence


Le 13 décembre dernier, l'Agence Erasmus+ France / Education Formation a inauguré ses nouveaux locaux en présence de personnalités politiques, de partenaires de longues dates et de porteurs de projets.

Après avoir passé quinze années dans un hôtel particulier du 18ème siècle situé dans le quartier historique des Chartrons et devenu trop exigu, l'Agence Erasmus+ France / Education Formation a déménagé, au début du mois de novembre dernier, au 9 rue des gamins. Localisée dans le nouveau centre d'affaires Euratlantique, à deux pas de la gare St-Jean, elle bénéficie dorénavant d'une superficie et d'équipements en adéquation avec ses effectifs (130 personnes) et la montée en puissance du programme Erasmus + (+ 12% de budget en 2019). Une opération dont s'est réjouie Laure Coudret-Laut, sa directrice : « ce déménagement va nous permettre de travailler agréablement au service d'un programme qui s'adresse aux familles et qui est fondé sur la coopération entre établissements, dès l'école maternelle jusqu'à l'université ».

Un évènement festif et convivial

C'est sur l'hymne à la joie revisitée à la guitare électrique que la cérémonie d'inauguration a débuté dans le grand hall d'entrée de l'immeuble. Une animation assurée par les élèves du Collège Eléonore de Provence de Monségur qui bénéficient d'une formation au jazz dès la classe de 6ème. Les invités politiques et parrains de l'évènement ont ensuite procédé à la levée du drapeau européen dans la cour du bâtiment sous l'œil bienveillant d'Alain Juppé. « Je souhaite une bonne installation à l'Agence. En 1995, j'ai contribué à son installation à Bordeaux et j'ai œuvré, en 2003, à ce qu'elle y soit maintenue », a-t-il rappelé.

Après une visite des bureaux dans les étages, les invités ont rejoint le rez-de-chaussée où se trouve un espace de travail modulable. Ses cloisons amovibles permettent d'y aménager plusieurs petites salles de réunion, ou bien de créer un grand espace de réception ou de conférence pouvant accueillir jusqu'à 200 personnes. Le caractère fonctionnel des lieux a été souligné par Catherine Fabre, députée de la Gironde : « vous aurez les meilleures conditions de travail possibles pour développer le programme Erasmus + auquel je crois ».

Un quartier en devenir, une équipe investie

Sophie Beernaerts, cheffe de l'unité Coordination du programme Erasmus + à la Commission européenne, a souligné que « ce nouvel aménagement montre que l'Agence est bien ancrée dans le présent, mais aussi tournée vers l'avenir ». Un constat partagé par Vincent Feltesse, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, qui a qualifié Euratlantique de « quartier en pleine mutation ». Le quartier d'affaires doit en effet accueillir, d'ici 2020, 90 000 m2 de bureaux et 15 000 salariés.

Une échéance et une ambition partagées par le programme Erasmus +. Laure Coudret-Laut a annoncé le doublement du budget du programme pour la période 2021-2027 et le triplement du nombre des mobilités financées. Selon elle, « l'Agence s'appuiera sur ses 700 développeurs pour toucher de nouveaux publics et de nouveaux territoires », mais aussi, comme l'a salué Sophie Beernaerts, sur « l'engagement de ses 130 agents ». Brigitte Plateau, directrice générale de l'Enseignement supérieur et de l'Insertion professionnelle au Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a par ailleurs « remercié l'Agence de faire vivre le programme avec autant de générosité et de conviction ».

L'investissement des équipes de l'Agence a par ailleurs été valorisé à l'occasion d'une remise de palmes académiques. Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Bordeaux, a décoré deux agents, Christelle Coët-Amette et Audrey Masse-Rousseau, pour leur investissement dans le programme Erasmus +, et plus largement pour leur implication dans les missions de l'Education nationale.

Une Agence écoresponsable

Alain Juppé a rappelé que « l'éducation a une responsabilité face au défi écologique ». Un avis partagé par le directeur adjoint de l'Agence Erasmus+ France / Education Formation, Sébastien Thierry, qui a annoncé l'engagement écoresponsable pris par l'Agence : « nous avons conscience d'avoir une empreinte carbone et avons la volonté de la réduire ». En plus de bénéficier, dans ses nouveaux locaux, d'un système d'éclairage et de chauffage intelligent et d'avoir abandonné les gobelets en plastique à usage unique au profit de gourdes durables, l'Agence encourage et récompense l'usage de moyens de transport à faible impact pour les trajets domicile-travail de ses collaborateurs. Elle a par ailleurs investi dans un projet de lutte contre la déforestation au Kenya pour compenser les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements professionnels de ses agents. Une initiative dont Sébastien Thierry s'est félicité : « pour 2017, nous sommes neutres en termes d'empreinte carbone et c'est une opération que nous renouvellerons pour 2018 ».

>>> VISIONNER LE REPORTAGE DE SUD-OUEST

>>> LIRE LE COMMUNIQUE DE PRESSE

20
Décembre 2018
Article

Le mag' Erasmus+

Numéro 21 - février 2019

L'actualité