Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > L’expertise de l’Ecole Centrale Paris en matière d’international

L’expertise de l’Ecole Centrale Paris en matière d’international

Ces dernières années, de nombreux établissements d'enseignement supérieur français se sont investis dans les programmes Erasmus Mundus, notamment des écoles d'ingénieurs. Depuis 2009, l'Ecole Centrale Paris fait partie de ces institutions. 

Pourquoi une telle implication dans ces programmes de la Commission européenne ? Quels bénéfices pour Centrale Paris ? Enquête.

Les principaux objectifs visés…

Dans un contexte de globalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche, l'Ecole Centrale Paris reste convaincue de la valeur d'un modèle européen de formation et de recherche scientifique, seule réponse possible au modèle anglo-saxon. Forte d'une formation de qualité reconnue au niveau national, Centrale Paris s'est donc investie dans les programmes européens de façon globale et les programmes Erasmus Mundus en particulier. Par ailleurs, les financements mis en oeuvre par l'Europe dans ces programmes lui permettent bien d'avoir les moyens de ses ambitions.

…qu'attestent certains chiffres clés

Initié en 2009, le programme EM TANDEM (1) a permis une première entrée dans le programme Erasmus Mundus sur la fenêtre Chine. Doté d'un budget de 4.5 millions d'euros, 20 partenaires, 11 européens et 9 chinois, se sont associés sous la coordination de Centrale pour permettre la mobilité de 237 étudiants et enseignants-chercheurs entre l'Europe et la Chine (202 en provenance de Chine et 35 depuis l'Europe).

Sous l'initiative de Centrale, une conférence globale des 5 programmes Erasmus Mundus (2) de la fenêtre Chine a clôturé en 2013 la période contractuelle par une déclaration commune des 78 universités européennes et chinoises impliquées, pour le développement des relations euro-chinoises. Au global, 1000 bénéficiaires ont été concernés cumulant 1000 ans de mobilité.En 2010, forte de son premier succès avec la Chine, Centrale Paris s'est engagée dans le programme Erasmus Mundus avec le Japon et la Corée du Sud. Dans le cadre de EM BEAM (3) (2010-2014, budget de près de 1,5 millions d'euros, 6 partenaires européens, 4 japonais et 2 coréens), 74 doctorants, post-doctorants et chercheurs de l'Europe, du Japon et de Coréedu Sud ont pu être mobiles pour leurs activités de recherche. Accepté en 2013, EM EASED (4) (budget d'1,25 millions d'euros) continue à renforcer et développer ces liens de recherche, cette fois-ci plus spécifiquement dans le domaine de l'énergie avec la participation de trois centres de recherche (von Karman Institute for Fluid Dynamics, Japan Aerospace Exploration Agency et Korea Institute of Energy Research).

En perspective de la création du Grand Etablissement Centrale-Supélec au 1er janvier 2015, Centrale Paris et Supélec se sont associés en 2014 sur un nouveau programme avec le Brésil, EM SMART2 (5)(2014-2018, 2,6 millions d'euros pour la mobilité d'étudiants et de chercheurs). Le lancement officiel du projet aura lieu à Sao Paulo, les 9 et 10 novembre 2014. Ce projet s'inscrit dans le cadre du dernier appel Erasmus Mundus avant la transition vers Erasmus +.
Forte de sa coopération étroite avec la Commission européenne, l'Ecole Centrale Paris a ainsi développé une expertise dans la coordination de consortia internationaux. Les partenariats développés lui ont permis de renforcer l'attractivité de son enseignement et de sa recherche, enrichi par l'accueil d'étudiants internationaux et d'enseignants-chercheurs de haut niveau. Enfin, les alliances et collaborations initiées sont un investissement pour l'avenir, celui de Centrale-Supélec dans le cadre de l'Université Paris-Saclay dans laquelle elle s'insère et plus largement dans celui de l'espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche. Les nouveaux programmes Erasmus+ et Horizon 2020 constituent ainsi de nouvelles opportunités vers lesquelles se tourne Centrale-Supélec. 

Marc Zolver pilote les programmes stratégiques européens : "Erasmus+ et Horizon 2020 sont des programmes phares. Instruments de l'attractivité et de l'excellence de l'espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche, ils constituent un élément fort de rayonnement pour l'Europe et ses pays membres. Ils mettent en place les éléments nécessaires à la future société de la connaissance et préparent les jeunes aux futurs défis sociétaux du XXIème siècle. Les partenaires institutionnels, dont Centrale-Supélec, opérateurs des projets, sont ainsi les maîtres d'œuvre de cette stratégie, les artisans de cette Europe "unie dans la diversité".

 

[1] TANDEM : Top Academic Network for developing exchange and mobility
[2] TANDEM coordonné par Centrale Paris, LiSUM coordonné par l'Université de Gand, CONNEC coordonné par l'Université d'Anvers, EMCW lot14 coordonné par la Vrije Université Bruxelles et EMCW China coordonné par l'Université de Lund
[3] Erasmus Mundus - Build on Euro-Asian Mobility
[4] Erasmus Mundus - Euro-Asian Sustainable Energy Development
[5] Erasmus Mundus Smart Cities and Smart Grids for Sustainable Development

Gwenaëlle GUILLERME, Direction des Relations Internationales - Chef de projets internationaux - Coordinatrice Erasmus Mundus 

Lavinia STANESCU, Direction des Relations Internationales - Chef de projets internationaux - Coordinatrice Erasmus Mundus

Marc ZOLVER, Directeur adjoint des relations internationales de l'Ecole Centrale Paris

29
Octobre 2014
Article

Le mag' Erasmus+

L' ouverture au monde du programme Erasmus+

Le dossier