Accueil Agence Erasmus > Articles et actualités > Erasmus+ : Lancement officiel d’un programme ambitieux

Erasmus+ : Lancement officiel d’un programme ambitieux

Erasmus+ dispose d'un budget de près de 15 milliards d'euros auxquels s'ajoutent 1,7 milliards pour la dimension internationale, soit 40% en plus que les programmes précédents.
Le lancement national d'Erasmus+ a eu lieu le 29 septembre à  la Cité internationale universitaire de Paris en présence de la Commissaire européenne  à l'éducation, Androulla Vassiliou.

«Nous devons continuer d'investir dans l'éducation et la formation, pour l'avenir de l'Europe et de ses jeunes, et ce même dans le contexte de restrictions budgétaires actuel. Nous avons montré l'exemple en augmentant considérablement le budget d'Erasmus+. C'est une bonne nouvelle pour les perspectives d'emploi des jeunes, car nous avons montré que l'expérience internationale renforce les compétences des participants, leur employabilité et leurs perspectives de carrière».

Quatre ministres présents pour lier éducation, formation, mobilité et emploi des jeunes.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'éducation nationale, «Erasmus est le plus bel outil de la citoyenneté européenne ». Elle souhaite « déployer le plus largement possible les moyens budgétaires alloués à Erasmus+ » et encourager la mobilité des chefs d'établissements, aujourd'hui très largement insuffisante.
Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur et à la recherche souhaite un programme moins élitiste et défend la démocratisation de cet outil qui est une belle réussite de l'Europe.
Pour François Rebsamen, ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social, les Pôles Emploi doivent utiliser Erasmus+ comme un levier en direction des personnes en recherche d'emploi.
Patrick Kanner, ministre de la ville, de la Jeunesse et des Sports s'est engagé à ce que les jeunes des 1300 quartiers prioritaires soient au coeur du programme.

Le mathématicien Cédric Villani s'est exprimé sur cette Europe qui est un incomparable terrain de jeu et de formation intellectuelle.


Sandrine Doucet, députée, a remercié l'agence pour son accompagnement dans la rédaction du rapport sur la démocratisation d'Erasmus.

Des échanges spontanés se sont instaurés entre les ministres présents et des jeunes ayant bénéficié de mobilités en Europe. Invités à rendre compte des apports de leurs mobilités, chacun d'entre eux a salué les opportunités personnelles et professionnelles dans des contextes aussi variés que la poursuite d'étude à l'étranger, le stage en entreprise, le service volontaire européen ou encore les collaborations entre équipes pédagogiques.

04
Novembre 2014
Article

Le mag' Erasmus+

L' ouverture au monde du programme Erasmus+

L'actualité