Leonardo Mobilité

Le projet de mobilité est à l'initiative et sous la responsabilité d'un organisme « porteur de projet » qui s'entoure de partenaires français et européens compétents en matière de formation professionnelle pour organiser des stages en entreprise européenne.

 Le porteur de projet détermine un public cible, des objectifs de formation professionnelle, un/des secteur(s) d'activité, l'entreprise et le pays d'accueil. Il est chargé d'adapter la durée et le contenu de la préparation de la mobilité aux profils des candidats au départ. Il veille également à l'adéquation du stage aux besoins de l'apprenant.

La Charte européenne de qualité pour la mobilité, document de référence, sert de filigrane à la construction du projet.

Un même projet concerne l'envoi de plusieurs personnes partant de France à destination d'un ou plusieurs pays membres du programme communautaire.

Qui peut se porter candidat ?

Tout organisme public ou privé, acteur de la formation professionnelle, est susceptible de déposer un dossier de candidature, quel que soit son statut : établissements de formation, centre et organismes de formation professionnelle, centres de recherche, entreprises, organisations professionnelles, ONG, associations sans but lucratif, collectivités territoriales, etc…

Quels objectifs ?

On distingue deux types d'objectifs :

1) en termes d'acquisitions de compétences pour une meilleure insertion/ réinsertion ou évolution professionnelle (par exemple, développer des facultés d'adaptation à de nouveaux environnements professionnels et linguistiques):

  • pour le public en formation professionnelle initiale (FPI) de statut scolaire ou apprenti jusqu'au niveau Baccalauréat; 
  • pour les personnes disponibles sur le marché du travail (PMT) : demandeurs d'emploi, salariés et stagiaires de la formation professionnelle

2) en termes d'échanges de bonnes pratiques et d'amélioration des systèmes d'éducation et de formation  pour :

  • pour les professionnels de l'enseignement et de la formation professionnels (PROEFP)

Les projets de mobilité sont d'une durée comprise entre 6 et 24 mois.

Les départs peuvent être individuels ou collectifs, sur l'ensemble de la durée du projet.

Vous souhaitez déposer une candidature ? En savoir plus ?

Candidature en ligne

Consultez la fiche-action Leonardo Mobilité sur penelope, la plateforme des porteurs de projets. Vous y trouverez les documents officiels, conseils, règles administratives, formulaires etc.

 

Formation professionnelle initiale et apprentis (FPI)

Les apprentis jusqu'au niveau Bac (niveau IV de formation) peuvent obtenir une bourse Leonardo grâce aux projets de mobilité pour le public en Formation Professionnelle Initiale (FPI apprentis) et ainsi effectuer leur stage pratique dans une entreprise européenne. D'une durée comprise entre 2 et 39 semaines,cette mobilité s'effectue à l'initiative des établissements d'enseignement et de formation et sous leur contrôle. La période de mobilité à l'étranger est le plus souvent reconnue comme partie intégrante du cursus de formation.

 Les élèves de la formation professionnelle initiale (FPI scolaires) jusqu'au niveau Bac (niveau IV de formation, y compris les élèves qui préparent une mention complémentaire Bac+1) et les collégiens, peuvent réaliser un stage Leonardo dans un pays européen. D'une durée comprise entre 2 et 39 semaines, cette mobilité s'effectue à l'initiative des établissements d'enseignement et de formation et sous leur contrôle. La période de mobilité à l'étranger est le plus souvent reconnue comme partie intégrante du cursus de formation; les sections européennes notamment favorisent le départ en mobilité Leonardo de nombreux lycéens.

Tout stagiaire Leonardo est sous convention de stage durant sa période de mobilité. A son retour de stage, il peut bénéficier de l'Europass mobilité, un document européen officiel qui décrira les compétences et les connaissances acquises pendant son stage en entreprise européenne.

Personnes disponibles sur le Marché du Travail (PMT)

La mobilité des personnes disponibles sur le marché du Travail (PMT) est ouverte à toute personne inscrite dans un dispositif de formation professionnelle continue (stagiaires de la formation professionnelle) :

  • demandeurs d'emploi indemnisés ou non (y compris les diplômés récents de moins de 1 an);
  • salariés (quelque soit leur contrat de travail, hormis l'apprentissage). Dans le cadre d'une action de formation continue qualifiante ou diplômante (niveau IV maximum) financée par l'entreprise ou un organisme mutualiste des fonds collectés auprès des entreprises (CIF, plan de formation), les salariés peuvent envisager d'entreprendre une séquence de formation en Europe (dans le cadre, par exemple, d'une période de professionnalisation ou d'un contrat de professionnalisation).

Toute personne en formation continue possédant une carte d'étudiant et préparant un diplôme de l'enseignement supérieur relèvera du programme Erasmus.

La bourse de mobilité Leonardo permet d'effectuer un stage de formation professionnelle dans une entreprise européenne, chaque stagiaire est donc sous convention de stage. 
Nous vous conseillons de consulter le catalogue des organismes de formation subventionnés par l'agence.

Cette période de formation professionnelle, d'une durée comprise entre 2 et 26 semaines, est organisée à l'initiative d'une structure concernée par les problématiques d'orientation, d'insertion ou de formation des adultes. Les entreprises peuvent également inscrire la mobilité de leurs salariés dans leur plan de formation.

Professionnels de l'Enseignement et de la Formation Professionnelle (PROEFP)

Ces projets de mobilité sont ouverts aux personnels de l'enseignement et de la formation professionnels au sens large :

  • les concepteurs, gestionnaires de programmes de formation ;
  • les décideurs/acteurs de la politique de formation professionnelle ;
  • les responsables et spécialistes de l'orientation, de la formation professionnelle et des ressources humaines.

Quelques exemples de fonctions éligibles:responsables d'organisme de formation, enseignants, formateurs, chefs de travaux, tuteurs, maîtres d'apprentissage, élus en charge de la formation professionnelle, les cadres, responsables, directeurs et gestionnaires des ressources humaines en entreprise, responsable de la formation professionnelle, les représentants syndicaux/des organismes paritaires/des organisations sectorielles, etc.

La mobilité des professionnels permet l'amélioration / l'actualisation de compétences et l'échange avec leurs homologues européens de méthodes, de pratiques et de savoir-faire en matière d'enseignement et de formation professionnels

D'une durée comprise entre 1 et 6 semaines, la période de formation en Europe s'effectue à l'initiative d'organismes et d'établissements d'enseignement et de formation professionnels vers lesquels les compétences acquises individuellement sont transférées au retour.