Masters conjoints

Les objectifs

Cette action vise à renforcer l'attractivité de l'enseignement supérieur européen et l'employabilité des étudiants en soutenant des formations d'excellence au niveau master et en offrant des bourses aux meilleurs étudiants du monde.

Cette action est le prolongement des masters Erasmus Mundus.

Les grands principes

Les masters conjoints sont des programmes d'études intégrés mis en œuvre par un consortium d'établissements d'au moins trois pays particpant au programme, avec une implication possible de pays partenaires.

Ils concernent toutes les disciplines et accordent des bourses sur deux années maximum aux meilleurs étudiants du monde entier participant au programme d'études, avec une majorité d'étudiants non européens.

Le parcours d'études doit s'effectuer au minimum dans deux pays participant au programme, avec possibilité de mobilité dans un pays partenaire selon la composition du consortium. La réussite du programme de master conjoint doit déboucher sur la délivrance d'un diplôme double, multiple ou conjoint. 

L'action Masters conjoints Erasmus Mundus est une action centralisée, directement gérée par l'agence exécutive « Education, Audiovisuel et Culture »(EACEA) à Bruxelles. L'agence Erasmus+ France / Education & Formation est point de contact pour les Masters conjoints : elle apporte information et conseil aux porteurs de projets.

Les modalités pratiques

Composition du consortium de master conjoint :

Un consortium de master conjoint doit être composé au minimum de trois établissements d'enseignement supérieur de trois pays participant au programme. Le coordinateur doit être un établissement d'enseignement supérieur européen. Il est possible d'associer au consortium des établissements d'enseignement supérieur de pays partenaires. Des partenaires associés (entreprises, organismes publics, organisations de recherche, etc.) peuvent également prendre part à la mise en œuvre du master ou à des activités spécifiques afin d'apporter une expertise particulière.

Les établissements d'enseignement supérieur européens doivent être titulaires de la Charte Erasmus + pour l'enseignement supérieur. De plus, le cursus de Master conjoint doit se baser sur des diplômes de Master habilités par les autorités nationales compétentes.

Concernant les Masters conjoints, il n'y a pas de priorités thématiques.

Les financements accordés :

En fonction de la durée du master conjoint (1 à 2 ans), le consortium recevra une convention de subvention, comprise entre 2 et 3 millions d'euros en moyenne, afin de financer trois cohortes d'étudiants consécutives.

  • Frais de gestion du master conjoint : 20.000 € pour l'année préparatoire (optionnelle), puis 50.000 € par cohorte d'étudiants ;
  • Frais de participation de l'étudiant au master conjoint (frais d'inscription, assurance, cours de langues, etc.) : maximum 9.000 € par an pour un étudiant non européen et maximum 4.500 € pour un étudiant européen ;
  • Bourses d'excellence aux meilleurs étudiants du monde :

Cette enveloppe se découpe en deux montants :

- Frais de séjour : 1.000 € par mois (maximum 24 mois) ;
- Frais de voyage et d'installation : 1.000 € pour un étudiant européen, entre 3.000 € et 4.000 € pour un étudiant non européen.

 

 

Date de dépôt des candidatures : 18 février 2016