Les réseaux Erasmus

Présentation

La coopération au sein des réseaux doit donner des résultats qui auront un impact durable et considérable sur les universités européennes dans le domaine concerné.

On attend au minimum d'un réseau qu'il réalise les activités suivantes :

  • créer un site web et d'autres outils afin de permettre l'échange d'informations ;
  • rédiger un rapport annuel ;
  • organiser une réunion annuelle portant sur le domaine thématique du réseau ;
  • prendre des mesures concernant l'évaluation des réalisations du réseau.

Les réseaux multilatéraux Erasmus font partie des actions centralisées ; le dépôt des dossierss'effectue directement auprès de la Commission européenne.

Les projets soumis par les réseaux peuvent être financés à hauteur de trois années au maximum, en fonction des activités proposées.

Tous les établissements d'enseignement supérieur titulaires de la charte, les entreprises, les partenaires sociaux, les collectivités territoriales sont éligibles. l'une des organisations participant au projet de réseau doit agir en tant que coordinateur

Deux types de réseaux sont proposés :

Les réseaux universitaires

Les réseaux universitaires sont destinés à promouvoir la coopération européenne et l'innovation dans des domaines spécifiques. La Commission européenne soutient les réseaux articulés autour d'une discipline ou d'un thème donné, à condition que l'ensemble des 31 pays participants au programme d'éducation tout au long de la vie soit représenté et que le réseau réunisse une gamme appropriée des parties prenantes concernées par le thème traité. Les thèmes prioritaires sont définis dans l'appel à proposition. Ils sont constitués de domaines disciplinaires non suffisamment couverts.

Les réseaux structurels

Les réseaux structurels sont destinés à contribuer à l'amélioration et à la modernisation d'un aspect spécifique de l'organisation, de la gestion, de la gouvernance ou du financement de l'enseignement supérieur. La priorité sera donnée aux activités suivantes : élargissement de l'accès à l'enseignement supérieur, promotion du « triangle de la connaissance » (éducation, recherche, innovation), la gouvernance des établissements, le lien entre enseignement supérieur, formation professionnelle et monde du travail, le financement de l'enseignement supérieur et les normes d'assurance qualité.

En principe la coopération implique un établissement d'enseignement supérieur et d'autres organismes tels qu'associations, entreprises, organisations professionnelles et associations d'étudiants. le réseau doit être composé d'organismes qui représentent au minimum 5 pays participant.

Contacter l'agence exécutive « Education, Audiovisuel et Culture »

Erasmus Networks:
EACEA-ERA-NETWORKS@ec.europa.eu

Informations complémentaires