Accueil Agence Erasmus > Projets et bonnes pratiques > Voie professionnelle et objectifs de réussite : le projet QALEP

Voie professionnelle et objectifs de réussite : le projet QALEP

Les systèmes éducatifs se trouvent confrontés à des cohortes d'adolescents qui doivent affronter l'insertion professionnelle. Le projet Leonardo introduit l'assurance qualité dans tous les lycées professionnels.

Le projet Qalep, initié et porté par le Ciep de Sèvres et le ministère français de l'éducation nationale entre dans une double convergence : 

  • il répond à la recommandation du Parlement européen et du Conseil  établissant un cadre de référence  pour l'assurance de la qualité dans l'enseignement et la formation professionnels ;
  • il s'inscrit dans  les priorités éducatives assignées en France par le ministère de la formation professionnelle : revalorisation de la voie professionnelle, labellisation des lycées des métiers, insertion professionnelle des jeunes. Mis en œuvre sur deux années, d'octobre 2011 à octobre 2013, il vise la réussite des élèves par le développement d'une démarche d'auto-évaluation dans les lycées professionnels français.

Un pilotage national

IGEN, IGAENR, DGESCO, CIEP, ESEN, cadres académiques sesont fortement impliqués dans ce projet aux côtés des partenaires européens : Autriche, Hongrie, Roumanie qui, bien que dans des contextes différents, ont participé à l'élaboration d'indicateurs communs permettant de mesurer les systèmes. La finalité du projet est de former les personnels d'encadrement au pilotage des établissements de formation professionnelle. Le projet sera expérimenté en 2013-2014 dans 5 académies pilotes représentatives : Limoges, Clermont-Ferrand, Nantes, Paris et Aix-Marseille. En 2014-2015, la démarche sera étendue à toutes les académies.

Retrouvez l'entretien avec Martine Caraglio, IGAENR, dans le Mag Erasmus 3

Un guide pour l'auto-évaluation

Un guide méthodologique permet d'initier une démarche d'auto-évaluation. 29 fiches thématiques sont organisées autour de trois thématiques : les élèves/apprenants dans l'établissement la relation établissement / monde professionnel-collectivités territoriales la qualité du pilotage. Chaque établissement définira son organisation, la mise en œuvre de son expérimentation et l'identification des thématiques. Deux facteurs de réussite sont d'ores et déjà pointés : l'importance du leadership pour mener à bien le projet, la démarche participative de l'ensemble des acteurs.

Un plan de formation des personnels de direction

Un premier regroupement des cadres académiques a eu lieu à l'ESEN fin août 2013 pour travailler certains concepts (assurance qualité, auto-évaluation) et permettre à chacun de s'approprier la démarche et le guide. Le bilan de l'expérimentation s'avére très positif, cette méthodologie d'auto-évaluation sera généralisée à toute la France avec un accompagnement des équipes pédagogiques pour les démarches d'amélioration de la performance dans lesquelles s'engagent les lycées professionnels.

Projet Leonardo da Vinci - Transfert d'innovation

porté par le CIEP de Sèvres, le ministère de l'éducation nationale (direction générale de l'enseignement scolaire), les corps de l'Inspection générale (IGEN et IGAENR), les équipes des 10 Lycées des métiers sélectionnés et les référents académiques.

Partenaires européens : pour l'Autriche : ARQA-VET, pour la Hongrie : Corvinius University of Budapest, pour la Roumanie : le National Centre for Technical and Vocational Education and Training Development.

25
Septembre 2013

Le mag'Erasmus

Les décrochages

Les projets européens