Accueil Agence Erasmus > Projets et bonnes pratiques > L’évaluation des acquis d’apprentissage : le projet MEN-ECVET

L’évaluation des acquis d’apprentissage : le projet MEN-ECVET

ECVETLe projet européen MEN-ECVET, piloté par le ministère français de l'Education nationale, a été conduit sur deux années à compter de janvier 2011, avec l'appui du Centre international d'études pédagogiques (CIEP). Il s'inscrit dans le contexte de la Recommandation européenne de 2009 préparant le développement du « système de crédits d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels ECVET ».

Les acquis d'apprentissage
ECVET permet d'attester et d'enregistrer les acquis des apprentissages effectués par une personne dans différents contextes : mobilité à l'étranger ou parcours d'apprentissage formel, informel ou non formel. Ces acquis d'apprentissage, déclinés en crédits, peuvent se cumuler en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une certification. 

Les périodes de formation à l'étranger, en particulier pour les jeunes en formation professionnelle initiale, sont aujourd'hui un critère de référence européen : d'ici 2020, au moins 6% des 18-34 ans diplômés de l'enseignement professionnel initial devraient avoir effectué une période de formation à l'étranger : autonomie, acquisition de savoir-faire, perfectionnement linguistique, échanges, ouverture culturelle, autant de bénéfices qui vont faciliter l'insertion professionnelle.
Se pose alors d'emblée le problème de la validation de cette période de formation à l'étranger, chaque système national de formation ayant ses niveaux de certifications et ses diplômes professionnels.
La reconnaissance d'une formation réalisée et évaluée à l'étranger
Les diplômes professionnels peuvent-ils permettre la reconnaissance officielle d'une partie de formation réalisée et évaluée à l'étranger ? Comment exploiter ECVET dans nos diplômes professionnels dans un contexte de mobilité internationale ?
Tel était l'objectif opérationnel du projet MEN-ECVET qui s'est centré sur le baccalauréat professionnel, diplôme phare de la voie professionnelle.

Cinq spécialités ont été choisies comme objets d'étude :
accueil- relations clients et usagers ; gestion – administration ; accompagnement – soins – services à la personne ; électrotechnique – énergie – équipements communicants ; technicien du bâtiment.

Le projet a été conduit au sein d'un partenariat européen avec un intense travail de collaboration entre la Direction générale de l'enseignement scolaire, les inspecteurs généraux et territoriaux de l'éducation nationale, le Centre international d'études pédagogiques et le comité scientifique composé de partenaires français et européens pour une mise en perspective de plusieurs systèmes européens de formation.

Les préconisations issues du projet

  • Conserver l'architecture des diplômes

Le diplôme doit conserver deux référentiels distincts, un référentiel des activités professionnelles qui va faciliter le dialogue avec les partenaires étrangers puisqu'il est fondé
sur la pratique réelle des métiers, un référentiel de certification qui affiche les compétences nécessaires pour être titulaire du diplôme.

  • Rendre lisibles les certifications

Recommandation européenne et réglementation française actuelle devraient pouvoir s'accorder pour l'attribution des points affectés aux unités d'apprentissage.

  • Transférer les acquis obtenus en mobilité

Le projet propose de modifier le décret relatif aux baccalauréats professionnels pour la mise en place de situations d'évaluation à l'étranger par des évaluateurs légitimes, dans une entreprise ou un établissement de formation.
Le nouveau décret annoncera la création d'une unité facultative de mobilité, transversale aux baccalauréats professionnels couvrant des compétences professionnelles et générales acquises en situation de mobilité.

 Article rédigé par MG Picart, agence 2e2f, à partir de la synthèse des travaux présentés lors de la conférence finale du 11 avril 2013 au Centre international d'études pédagogiques.

 

19
Février 2014

Le mag'Erasmus

L'apprentissage

Les projets européens

 

Thematiques abordées