Accueil Agence Erasmus > Projets et bonnes pratiques > L’Université de Nantes forme des « ambassadeurs Erasmus »

L’Université de Nantes forme des « ambassadeurs Erasmus »

Le projet pilote «Des ambassadeurs Erasmus en collège » a été expérimenté à Nantes en 2014. Ce dispositif original est proposé pour les stages de master Didactique des langues et cultures étrangères de la faculté des Langues et Cultures étrangères de l'université.

Le projet, porté par la commission Erasmus auprès du Conseil universitaire des relationsInternationales (Curi), vise deux objectifs :

  • une meilleure intégration des étudiants Erasmus dans les pays hôtes, via un échange entre les étudiants en mobilité et des groupes de jeunes dans des établissements scolaires locaux ;
  • une stimulation de l'attrait pour les langues vivantes chez les collégiens par des contacts directs avec des natifs des pays où elles sont parlées.La phase pilote a mobilisé 250 collégiens, 10 étudiants Erasmus « entrants », 14 enseignants du secondaire, plusieurs enseignants-chercheurs de l'université, la conseillère aux relations université-lycées et du personnel administratif dans les deux établissements concernés (université et collège).Préparé sur le plan méthodologique depuis janvier dernier, le projet proprement dit s'est déroulé en deux temps :
  • recrutement de dix étudiants Erasmus, de nationalités différentes (4 Espagnols, 4 Britanniques, 2 Allemands) et d'origines disciplinaires variées (droit, langues, lettres modernes, médecine, Staps), en vue d'une phase de sensibilisation aux questions interculturelles et à l'altérité, et d'accompagnement dans la création d'outils pédagogiques ; les étudiants ont participé à 4 séances de 2 h chacune ;
  • de fin mars à mi-avril et après une rencontre des étudiants avec l'équipe pédagogique du collège Aristide Briand de Nantes, 5 h d'intervention de la part de chaque étudiant, seul(e), en binôme ou en équipe, dans le cadre de cours classiques (pour des élèves ne suivant pas un cursus bilangue ou international) et de clubs de langues, mais aussi durant des répétitions de chorale, des entraînements de volley-ball et d'équitation ou autour d'un déjeuner partagé à la cantine.

Evaluation positive et pérennité du projet


Cette expérience a fait l'objet d'une évaluation auprès des étudiants, des collégiens et desEnseignants de langue. Les retours ont été extrêmement positifs, de la part de tous les acteurs, et les seuls regrets ont été liés au manque de temps. Au-delà des bénéfices pédagogiques attendus, salués par l'équipe enseignante, les témoignages confirment parmi les adolescents une sensibilité accrue aux langues et cultures étrangères, mais aussi, chez tous, une meilleure compréhension de leur propre identité nationale, européenne et internationale.
L'université de Nantes souhaite désormais pérenniser le dispositif et l'étendre à davantage de collèges, grâce au soutien du rectorat d'académie et du conseil général, qui ont suivi la phase pilote avec intérêt… afin que l'écho émerveillé de « nous on a vu un Anglais ! » réveille encore longtemps l'intérêt pour l'Autre, son pays, la langue et les cultures.


Catherine Dhaussy, PhD, Université de Nantes, Conseillère en relations internationales auprès de la Présidence

 

29
Octobre 2014

Le mag'Erasmus

L' ouverture au monde du programme Erasmus+

Les projets européens