Accueil Agence Erasmus > Projets et bonnes pratiques > Préparer la citoyenneté active de l’enfant

Préparer la citoyenneté active de l’enfant


Comment prendre en compte la parole des enfants dans les processus de décision au sein de la ville et de l'école ? Sidonie Caquant, chargée de mission aux relations internationales de la ville de Lille, présente le projet Civic en collaboration avec la ville de Leeds.

Depuis 2013, les villes de Lille (Direction des Actions Educatives et Direction des Relations Internationales) et Leeds (Services de l'enfance et Direction des Relations Internationales) en partenariat avec le Rectorat et la Direction des services départementaux de l'Education nationale du Nord (DSDEN), sont engagées dans un projet européen d'éducation et de formation Comenius Regio (aujourd'hui Erasmus+) intitulé CIVIC (la citoyenneté en action par la voix et l'influence des enfants). Ce projet de deux ans s'est intéressé à la portée de la parole de l'enfant dans les processus de décision au sein de sa ville et de son école.

Les objectifs du projet

  • Aider les enfants à explorer les similitudes et les différences en matière de citoyenneté ;
  • Permettre aux écoles, aux autorités éducatives et aux villes de mettre en place des « bonnes  pratiques » pour valoriser la voix et l'influence des enfants ;
  • Soutenir l'enseignement des langues dans les écoles.

Les actions réalisées

Un espace-projet a été créé sur la plateforme web sécurisée MakeWaves programmée par DigitalMe afin de permettre l'interaction entre écoles partenaires via l'échange régulier de photos et vidéos. Les écoles ont reçu un iPad et un microphone pour réaliser une vidéo, sur chacune des thématiques du projet, au sein de leur école, et ont été formées à l'utilisation de cette plateforme.
Ces échanges ont permis aux élèves et au personnel éducatif et pédagogique de découvrir leur école partenaire, leur fonctionnement et leurs activités sur certaines thématiques, comme par exemple :

  • Présentation de votre école. De quoi êtes-vous fier ?
  • Conseil d'élèves. Influence des élèves et leurs droits dans l'école.
  • Votre ville. Découvrez comment votre ville est gérée.
  • Résoudre les problèmes dans votre école.
  • Le centenaire. Commémorations et citoyenneté.

Afin de permettre le partage d'idées et l'apprentissage par l'autre, des formations communes ont été organisées dans des domaines aussi variés que « restorative practice » et « restorative leadership », la gestion des conflits en classe, l'animation et les activités périscolaires. Des approches innovantes et ludiques ont également été partagées autour de l'enseignement des mathématiques, de la science et la découverte du monde de l'entreprise.
Ces formations ont permis aux écoles de développer de nouvelles idées pour promouvoir la voix et l'influence des enfants au sein du processus de décision, leur implication dans la résolution de leurs problèmes à l'école, la création d'un environnement pour promouvoir « le jeu mené par les enfants », ainsi que l'amélioration des compétences linguistiques en français et en anglais. Les villes ont également bénéficié de ce projet en découvrant de nouvelles approches pour devenir une « ville amie des enfants » telles que les conseils d'enfants, le Maire des enfants et d'autres projets impliquant les enfants dans le processus de décision.

Le projet a enfin permis aux écoles, aux autorités académiques et aux villes de réfléchir ensemble aux pratiques et politiques actuelles sur la citoyenneté et la portée de la parole des enfants. L'échange de bonnes pratiques et les formations réalisées ont été l'occasion d'enrichir les méthodes pédagogiques et éducatives de l'ensemble des partenaires.
Du côté lillois, le projet CIVIC a permis aux équipes éducatives de la ville de Lille (référents de site, coordonnateurs éducatifs et chefs de service de la Direction des actions éducatives) de travailler étroitement avec l'Education nationale (professeurs et directrices des trois écoles partenaires, Direction des services départementaux de l'Education nationale du Nord : inspecteurs de l'Education nationale, conseillers pédagogiques, animateurs langues) afin de coordonner au mieux les actions mises en place sur les différents temps de l'enfant. 

Le projet en quelques chiffres

  • Six écoles engagées (les écoles Samain-Trulin, Chénier-Séverine et Sophie-Germain à Lille et Beechwood Primary School, Rothwell Primary School et Yeadon Westfield Junior School à Leeds)
  • 70 mobilités à Lille et Leeds réalisées au cours de 12 visites
  • 8 formations réalisées

Et maintenant ?

La conférence de clôture du projet CIVIC s'est déroulée le 9 juin dernier à Lille, en présence d'une délégation de la ville et des écoles partenaires de Leeds, de représentants de l'Education nationale (IEN, animateurs langues et conseillers pédagogiques, écoles lilloises non impliquées dans le projet), des partenaires lillois, des équipes éducatives de la ville de Lille et d'une représentante de l'Agence Erasmus + France.
Cette rencontre a permis de présenter le bilan et les résultats du projet à l'ensemble des participants et a inclus les témoignages des élèves des écoles partenaires lilloises. Un film réalisé à partir des contenus postés sur la plateforme Makewaves a également été diffusé et sera prochainement disponible en ligne, afin de présenter au plus grand nombre la mise en œuvre, les résultats et l'impact du projet CIVIC.

Lors de cette journée, des ateliers ont été mis en place afin de réfléchir aux moyens de diffuser ces bonnes pratiques et méthodes éducatives à l'ensemble des équipes éducatives et d'animation de la Ville de Lille et de pouvoir mettre en place rapidement des actions au bénéfice des enfants. Ce projet pilote a donc vocation à être diffusé à l'échelle de la ville.

A ce titre, une formation sur la « restorative practice » a été organisée le 17 juin 2015 à destination des référents de site, animateurs et cadres de la Direction des actions éducatives de la ville. Des actions très concrètes, telles que la mise en place de « cercles » de communication avec les enfants, la responsabilisation des enfants lors de la pause méridienne et la mise en place de médiateurs parmi les enfants pour la gestion des conflits en classe, seront mises en place dès la rentrée scolaire 2015 dans les espaces éducatifs de la ville. De nombreux professeurs ont émis le souhait de s'intégrer à cette dynamique. Pour favoriser le partage des bonnes pratiques, l'idée a été émise que les enfants eux-mêmes et/ou les professeurs ayant participé au projet se déplaceraient dans les autres écoles afin d'échanger sur ces nouvelles méthodes.
Enfin, les six écoles partenaires réfléchissent à poursuivre le projet en permettant cette fois aux enfants de se rencontrer et de visiter leur école partenaire.

    

 

 

 

 

Sidonie CAQUANT
Chargée de mission - Relations Internationales - Ville de Lille

02
Juillet 2015

Le mag'Erasmus

Education - Formation - Entreprise

Les projets européens

 

Thematiques abordées